Les membres | Les doctorants

Laïla Souid

LS

Etudiante en thèse sous la direction de Jean Lassègue

Titre de la thèse

  • Éthique et herméneutique - la question de la philosophie première

 

Présentation de la thèse

Il s’agit dans ce travail d’une part et tout d’abord de proposer à partir notamment de l'oeuvre d'Ernst Cassirer (1874-1945) une interprétation des antinomies auxquelles l’éthique philosophique a pu être confrontée, et d’autre part de proposer des pistes à leur dépassement en reconsidérant le problème central du système et de la personnalité (ou liberté pour l’exprimer plus classiquement) à travers une perspective phénoménologique au sens cassirérien.

Cette perspective phénoménologique particulière Cassirer l'a met en place à travers son oeuvre centrale : La philosophie des formes symboliques. Par ce concept de forme symbolique, Cassirer remobilise le paradigme expressif leibnizien en lui offrant une nouvelle assise méthodologique. L’activité de synthèse n’est alors plus envisagée comme une construction mais une expression, abolissant les frontières entre intérieur et extérieur grâce au concept de symbole. Cassirer considère chaque production culturelle comme un symbole et le recours à ce concept de symbole vient suggérer un rapport au temps différent et beaucoup plus complexe que la succession. Pour autant le phénomène d’expression n’est pas chaotique, il ne répond certes pas aux catégories classiques de la logique mais dispose néanmoins de cette logique propre que Cassirer avait déjà qualifié de « logique interne de l’agir ».

Nous pourrons ainsi montrer que la définition de l’objet de l’éthique philosophique dépend de la conception de la synthèse afférente à cette philosophie et que celle-ci est fonction de la conception de l’espace à partir de laquelle le rapport au monde est conçu.

 Cette perspective phénoménologique permet de faire tenir ensemble l’idéal d’unification, la considération de la valeur comme mesure et la valeur cognitive des émotions, et de cette manière de donner une nouvelle dimension au postulat de l’éthique comme philosophie première en renforçant la dimension téléologique du sens.

 

Thèmes de recherche

Éthique fondamentale, épistémologie, sciences de la culture.

 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Linguistique Anthropologique et Sociolinguistique – Institut Marcel Mauss

LIAS–IMM / UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : 01 49 54 25 24/26 10
Fax : 01 49 54 26 70
lias@ehess.fr