Programme ANR SOURVA

Aux sources de la variation culturelle

 

Un diagnostic sert de point départ à ce programme : il existe, semble-t-il, trois et seulement trois modèles de production de la différenciation culturelle. Le premier est celui du diffusionnismeclassique : une innovation est adoptée de proche en proche, mais au fur et à mesure que l'on s'éloigne de son lieu de surgissement, son attractivité décroît jusqu'à devenir nulle. Le deuxième est celui de la transformation logiquetelle qu'elle a été mise au jour par Lévi-Strauss dans Mythologiques: une polarité s'installe dans un champ (qui est à la fois sémantique et géographique), produisant des formes extrêmes inversées et des formes intermédiaires qui sont autant de synthèses de l'opposition dont les pôles sont porteurs. Le troisième modèle est dit transactionnel: il illustre le compromis entre volonté d'expression originale et conformité à la norme au sein d’une économie symboliquedes productions et des homologations de formes. L'ethnographie et l'histoire nous enseignent que ces trois modèles n'ont pas été également prévalant à la surface du globe et à travers les époques. Par exemple, le modèle diffusionniste classique semble plus adapté à décrire les cultures de l'ancien monde, celle de la transformation logique, celle du nouveau monde, tandis que le modèle transactionnel semble échapper à une territorialisation. L'objectif du projet est précisément d'approfondir la nature — et la spatialisation respective — de ces trois modèles et de mieux comprendre leur articulation. Sont-ils totalement indépendants ou non ? Comment s'explique leur distribution différentielle à travers l'espace ? Y aurait-il des facteurs qui font de l'un un préalable nécessaire de l'autre ? 

La réflexion théorique s'appuiera sur cinq enquêtes singulières en Europe (élargie à l'Asie Mineure) et en Amérique : l'architecture alpine et la poésie improvisée de l'Italie centrale, les transformations internes de la monnaie en Asie Mineure, le façade nord-ouest du continent nord-américain comme Sprachbund, en dépit de langues génétiquement non reliées en première apparence, et enfin une analyse comparative et systématique des formes esthétiques (graphiques et musicales) nord-américaines. L'intérêt de divers chantiers tient à leur capacité à illustrer les différents modèles, mais aussi à examiner leur émergence dans des contextes inattendus (par ex. la transformation logique dans l'architecture alpine ou dans la poésie improvisée italienne ; le transactionnel comme motif de transformation de la monnaie ; l'Amérique du Nord comme espace produisant des formes esthétiques ou linguistiques différenciées qui relèvent à la fois de la transformation logique et de la diffusion simple, voire de la transaction. La réflexion s'appuiera également sur une recherche épistémologique spécifique consacrée au diffusionnisme allemand, creuset de la problématique d'ensemble.

 Bien que la finalité du projet soit d'ordre fondamental, les enquêtes de terrain (notamment dans les Alpes et en Italie où les éléments pertinents sont, paradoxalement, pauvrement documentés) et les recherches en archives permettront de constituer des corpus. A ce titre, le projet possède une dimension de patrimonialisation culturelle qui excède la simple durée du projet. En termes de débouchés à court et moyen terme, outre les retombées habituelles en termes de publications, de colloques et d'enseignement ; à plus long terme, des expositions destinées à un public plus large présenteront les corpus tels qu’ils auront été constitués et le site web permettra de trouver sur internet une visibilité en général déniée à ce type de documentation.

 

* * *

 

Sources of cultural variations

 

This project arose from the observation that there may exist only three models of cultural differentiation. For the classical diffusionist model, an innovation arises and, little by little, spreads around, but its appeal decreases and comes close to nil as the distance from the source grows. For the model of logical transformation, put forward by Lévi-Strauss (in Mythologiques), a polarity emerges in a field (which is both semantic and geographical) and brings about fully inverted forms, as well as intermediate figures which somehow synthetize the opposition between the two extreme poles. The third model is transactional: it refers to the symbolic economies of creation and acknowledgement of forms where originality and normativity represent two opposing forces of expression. Ethnography and history teach us that the three models fared differently on the surface of the Earth and across time. The classical diffusionist model appears more suitable to the description of Ancient cultures, the model of logical transformation may be more successful in regard to the New World, whereas the transactional model seems to be unrelated to geography. The aim of the present project is to further our understanding of these three models of cultural variation, to gain a better insight into how they complement each other, and how they apply to specific regions. Do they describe the same reality? How should we explain their relative accomplishments depending on geography?

To this end, we scheduled five field studies to be conducted in Europe (incorporating Minor Asia) and in North America. The fields in question encompass: the alpine architecture, improvised poetry (ottava rima) in Italy, internal transformations of coins in Minor Asia, Sprachbund in North-West America holding for genetically unrelated languages, and a systematic comparative analysis of autochthonous North-American art forms. The advantage of this set of fairly diverse fields is that they sample the issue of cultural variation with respect to the above-mentioned three models, and may enable us to evaluate their explanatory power. At the same time, it is not always clear how and whether the models apply to the fields in question. For instance, both the alpine architecture and the improvised ottava rima appear be well captured by logical transformation, yet the variations in the latter may not be incompatible with a transactional analysis, which also appears quite natural with respect to the diversity of Ancient coins from Minor Asia. Finally, art forms and linguistic diversity in autochthonous North America may potentially admit each of the three models.

Although our project is primarily concerned with basic research, certain field studies (especially in the Alps and in Italy where the relevant documentation is scarce) and the documentary search may give way to the creation of rich corpora. In this sense, the program has also a dimension of conservation of cultural heritage, which exceeds its temporal span. Thus, the expected results, beyond the usual scientific outcome in terms of publication, colloquia and teaching, should also enable us to organize exhibitions, and to create a web site providing a window to these cultural corpora and documentation.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Finance as a response to global environmental crises? Critical analysis of the ‘economicization’ of carbon emissions and biodiversity

Appel à communication - Lundi 22 mai 2017 - 20:00A conference hosted by theCentre for Globalisation and Governance, Universität Hamburg, GermanyDates: 29 Nov-1 Dec 2017Conveners: Eve Chiapello (EHESS Paris) and Anita Engels (Universität Hamburg)Submission deadline for paper proposals: 22 May 201 (...)(...)

Lire la suite

3ème édition des Rencontres Annuelles d'Ethnographie (RAE)

Journée(s) d'étude - Jeudi 24 novembre 2016 - 09:003ème édition des Rencontres Annuelles d'Ethnographie (RAE).Organisées autour de 13 ateliers thématiques réunissant des doctorant.e.s et des chercheur.e.s de différentes disciplines en sciences sociales pour échanger sur la pratique de l'ethnogra (...)(...)

Lire la suite

Le discours à l’intersection des pratiques sociales et des pratiques langagières : remarques sur l’Amérique latine

Journée(s) d'étude - Mardi 18 octobre 2016 - 14:00Le discours bénéficie d'une existence paradoxale : constitutif de l'espace social, il est à l’origine des rapports de pouvoir et d’opinion dans une société ; en même temps, le discours est constitué par l'espace social à travers des pratiques quo (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Linguistique Anthropologique et Sociolinguistique – Institut Marcel Mauss

LIAS–IMM / UMR-8178

190-198 Avenue de France – 75013 Paris
Tél. : 01 49 54 25 24/26 10
Fax : 01 49 54 26 70
lias@ehess.fr